Vous êtes ici : AccueilActualités

Chez SUPPLAY, les élections approchent

elections supplay

Les élections professionnelles chez SUPPLAY INTÉRIM approchent.
Le 1er tour se tiendra entre le 22 et 29 avril, par vote électronique.

Ces élections permettront de désigner les élus au Comité social et économique (CSE) et de déterminer la représentativité de chaque organisation syndicale, et cela dès le 1er tour.

DÈS MAINTENANT, REJOIGNEZ NOS LISTES CGT
Vous travaillez régulièrement en tant qu’intérimaire, CDI Intérimaire ou salarié-e permanent en agence ou au siège, soyez candidats aux élections professionnelles afin que, tous ensemble, nous soyons porteurs des revendications CGT pour la défense des salariés-e-s.

Contact : Christophe 07 68 51 95 97 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoindre la CGT, c’est faire le choix d’un syndicat qui agit au quotidien pour le respect de chacun-e.

 Appel à candidature

Guide Le militant face à la police

guide face policeFace aux régressions sociales, les militant-e-s de la CGT sont à l’offensive et de tous les combats.

Le gouvernement et le patronat nous ont « déclaré la guerre » parce que nous n’acceptons pas d’accompagner ces régressions. En criminalisant toutes les formes d’actions syndicales, ils tentent de nous faire taire.

Connaître ses droits permet de résister et de déjouer toute stratégie d’intimidation et de pression. Ne lâchons rien sur ces questions-là. Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !!!

 

Le guide LE MILITANT FACE À LA POLICE

EMCONOPA TT, championne de la fraude

2018 chantier iterSur le chantier ITER à Cadarache, une vingtaine de salariés intérimaires espagnols de l’ETT EMCONOPA, groupe espagnol COPUNO dirigé par Francesc OJEDA, expriment leur ras-le-bol.

Vendredi 22 juin, ils ont cessé le travail et se sont déplacés dans les algeco du donneur d’ordre, la société espagnole FERROVIAL, pour exiger des explications sur les problèmes qu’ils rencontrent avec leurs fiches de paie.

Depuis plusieurs mois, la centaine d’intérimaires espagnols, en CDI-Intérimaire pour EMCONOPA, et présents depuis des années sur le chantier ITER, exigent le versement des indemnités de fin de mission que leur doit l'ETT suite au passage en CDI-I et la remise immédiate de la carte tiers-payant de la mutuelle « Intérimairesanté » ainsi que l’accès aux dispositifs de la formation professionnelle de branche.

En effet, EMCONOPA TT bafoue les droits des salariés, renvoie au pays les travailleurs accidentés sans respecter les arrêts de travail, refuse de payer les indemnités de déplacement, refuse de payer les heures de délégation au délégué syndical, refuse de respecter les obligations conventionnelles prévues par les accords de branche de l’intérim.

Durant plusieurs heures, les bureaux parisiens de sa filiale française, avait déjà été occupée en février pour exiger le respect des accords de branche et le paiement des heures non payées. L’inspection du travail a été saisie.
En Espagne, EMCONOPA TT est dans le collimateur permanent des syndicats. Cette société a gagné une très mauvaise réputation pour la violation constante des droits des travailleurs.