Vous êtes ici : AccueilLe SyndicatSyndicats et SectionsADECCOSyndicalistes! Pas voyous! Répression syndicale chez Adecco.

Syndicalistes! Pas voyous! Répression syndicale chez Adecco.


                                   Bandeau article répression


Interrogatoire, fichage, relevé des empreintes et accusations mensongères: aujourd'hui, notre camarade et secrétaire général de la CGT Adecco Mathieu était entendu dans les locaux de la police. Il ressort du commissariat accusé de "violation de domicile", une plainte à été déposé à son encontre par la direction D'Adecco!

A partir de mars 2020, Adecco a abandonné à leur sort des milliers de travailleurs intérimaires qui avaient servi l'entreprise jusqu'au confinement. Mais l'entreprise ne s'est pas contentée de laisser les intérimaires sans ressources devant leurs frigos vides. Suite à la mise en place du dispositif d'activité partielle, de très nombreux CDI-I se sont retrouvés avec des salaires inferieurs au SMIC de manière inexpliquée. Les nombreuses alertes et interventions des élus et mandatés CGT n'ont abouti à aucun changement notable du coté de l'entreprise. Au contraire, de manière générale, les erreurs de paye se sont multipliées avec le confinement. 

Le 09 juillet 2021, s'est tenu à l'initiative de la CGT Adecco un CSE Extraordinaire au sujet des problèmes de paye chez Adecco. La réunion a notamment contraint la direction d'Adecco à admettre que plus de 2 millions d'euros manquaient sur les payes de nombreux salariés, souvent lésés de plusieurs centaines d'euros. Bien embêtée la direction a admis des dysfonctionnements, tout en rejetant la responsabilité sur l'Etat et la Direccte...

Lors de ce CSE, la CGT avait organisé une action syndicale au siège d'Adecco au cours de laquelle Mathieu a été agressé par un haut cadre d'Adecco. Notre camarade a immédiatement déposé plainte au commissariat contre cet individu dûment identifié, et les élus ont réclamé une enquête interne. Face au scandale, la direction a pris la défense du cadre coupable des violences à l'égard de notre camarade allant jusqu'à soutenir qu'il avait agi en pensant qu'il faisait face à une attaque terroriste.. Travailleurs d'Adecco, ce que dit la direction, c'est que les actions menées pour réclamer le paiement de ce qui vous est dû, c'est du terrorisme!

En déposant plainte contre Mathieu pour "violation de domicile" Adecco s'inscrit dans une démarche de criminalisation de la lutte, usée par d'autres directions d'entreprises comme celle de La Poste pour tenter de remettre en cause le droit de grève. Envahir ou occuper son lieu de travail est légal dans le cadre d'un mouvement de lutte et doit le rester. Ni les intimidations judiciaires, ni les violences contre les travailleurs ne feront faiblir la volonté des travailleurs d'Adecco à faire valoir leurs droits et à en conquérir de nouveaux!

                                                            Fin article répression

drapeaux cgt 01drapeaux cgt 02drapeaux cgt 03drapeaux cgt 04drapeaux cgt 05drapeaux cgt 06drapeaux cgt 07drapeaux cgt 08drapeaux cgt 09

amiante 7 4176626

lmHS mai2021

Groupe Apicil

APICIL LOGOTYPE ROUGE SANS BASELINE CMJN

 

bandeau LM 2

 

livret 2020

 

 

L SIACI Saint Honore

guide face police

VISA

1 klesia