Exigeons le respect de l'égalité de traitement !

CampagnejesuisFD Page 1APPEL A LA MOBILISATION

 

Le 21 juillet 2020, des salarié-e-s intérimaires soignants avaient répondu à l'appel à la mobilisation de la CGT INTERIM devant le ministère de la santé. Une délégation avait été reçue par l'un des directeurs de cabinet du ministre.

Les intérimaires ayant travaillé en tant qu'aides soignants, infirmières, médecins, administratifs ou dans les services de maintenance dans le secteur du médical sont exclus de l'égalité de traitement depuis le 17 mars 2020. Pire encore, l'Etat a validé une loi qui permet de le faire. C'est inacceptable !

Un tel mépris de la part du gouvernement envers les salarié-e-s intérimaires est un affront aux travailleurs qui sont les plus fragilisés.

Les salarié-e-s intérimaires ne sont pas des salarié-e-s de seconde zone !
La CGT INTÉRIM n'accepte pas cet apartheid social !

Nous exigeons :

- L’égalité de traitement sans conditions d'ancienneté !

- Le versement de la prime et la revalorisation de nos salaires !

- L’embauche des intérimaires qui le souhaitent !

- Le renforcement en emplois et matériels de qualité dans les établissements de santé

- L’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits

 

LA CGT INTÉRIM appelle à un rassemblement

le JEUDI 1er Octobre à 14H

devant le siège de l'APHP , 3 avenue Victoria à Paris 1er

 

TRACT A TELECHARGER