Vous êtes ici : AccueilNon catégoriséDroit de retrait massif chez FEEDBACK

11
Oct
Droit de retrait massif chez FEEDBACK

feedbackFin août à Paris, une trentaine de salariés intérimaires détachés par MANPOWER et START PEOPLE chez FEEDBACK, sous-traitant d’ENEDIS, ex-ERDF, pour installer les compteurs Linky, ont exercé un droit de retrait massif suite à deux accidents qui auraient pu coûter la vie à deux d’entre eux.

Le risque d’électrocution est permanent. Outils défectueux et jamais remplacés, équipements de protection individuelle inadaptés, ne sont que la pointe de l’iceberg.

Le combat de ces intérimaires illustre également des conditions de travail pénibles : vestiaires, WC, lieu de restauration inexistants, menaces et pressions de FEEDBACK.
Pour les épauler, des membres CGT des CHSCT des deux sociétés d’intérim et d’ENEDIS sont descendus sur le terrain et ont interpellé énergiquement les employeurs. Bien que quelques améliorations aient vu le jour et les salaires sont versés comme l’impose la loi pendant un droit de retrait, il reste encore quelques problèmes à régler. Les syndicats CGT des sociétés concernées maintiennent la pression. Il faut mettre les moyens nécessaires pour que les salariés soient en sécurité !

La CGT Intérim reste extrêmement vigilante et attentive et intervient de tout son poids dans la défense des droits des salariés intérimaires.

Suivez-nous...

drapeaux cgt 01drapeaux cgt 02drapeaux cgt 03drapeaux cgt 04drapeaux cgt 05drapeaux cgt 06drapeaux cgt 07drapeaux cgt 08drapeaux cgt 09

A touts le 11 m

lm special 8

ELECTIONS PROFESSIONNELLES

elections manpower 2017

 

lasociale

Interimaires Sante SIACI SAINT HONORE

 

special rungis

Publications

MZC 1

cgt nddl

SOLIDARITÉ VENEZUELA

venezuela face large

Real time web analytics, Heat map tracking

Total: 149