Vous êtes ici : AccueilNon catégoriséCRIT INTÉRIM condamnée pour escroquerie

16
Jui
CRIT INTÉRIM condamnée pour escroquerie

crit escroquerieLa société CRIT INTERIM vient d’être condamnée à 300 000 euros d’amende par la Courd’Appel de Paris pour escroquerie et travail dissimulé, outre des dommages et intérêts et frais de défense à l’URSSAF, Pôle Emploi, la CGT et la CFTC.

La Cour dispose que : « L'emploi de manœuvres frauduleuses est établi dès lors que la société a utilisé un logiciel incluant des codes occultes permettant d'éditer des bulletins de salaire non conformes à la réglementation du travail»

Entre 2003 et 2005, elle avait en effet mis en place un logiciel lui permettant de supprimer le paiement des indemnités de fin de mission et des indemnités compensatrices de congés payés à des dizaines de milliers d’intérimaires (près de 50 000 missions concernées).

Depuis des années, la CGT Crit et la CGT Intérim demandaient réparation de ce préjudice et s’étaient portées parties civiles.

Les victimes étaient en majorité des salariés jeunes, des saisonniers, des salariés immigrés, parmi les plus fragiles.
Le montant total du préjudice a été estimé par l’enquête à plusde 1 million d’euros.
Par cette victoire, la CGT fait une nouvelle fois la preuve de son efficacité dans l’intérêt de tou-te-s les salarié-e-s.

JUGEMENT À TÉLÉCHARGER ICI 

Suivez-nous...

drapeaux cgt 01drapeaux cgt 02drapeaux cgt 03drapeaux cgt 04drapeaux cgt 05drapeaux cgt 06drapeaux cgt 07drapeaux cgt 08drapeaux cgt 09

A touts le 11 m

lm special 8

ELECTIONS PROFESSIONNELLES

elections manpower 2017

 

lasociale

Interimaires Sante SIACI SAINT HONORE

 

Publications

special rungis

MZC 1

cgt nddl

bodalo sat

venezuela solidarite 1

Real time web analytics, Heat map tracking

Total: 149